Le théatre d'ombres

Le théâtre d’ombres : un art ancien encore pertinent aujourd’hui ?

 

Plus que jamais dans notre siècle en mouvement, le sens sollicité par excellence est la vue.

Souvent au détriment des autres sens jugés moins fiables, on valide une information (de quelque nature qu’elle soit) par l’observation visuelle. On ne croit que ce qu’on voit !

Les publicitaires les plus inventifs et acharnés ont investi nos écrans modernes pour stimuler sans complexes nos possibles pulsions d’achat.

Quant à nos jeunes générations, elles sont devenues de véritables virtuoses des écrans numériques, jonglant avec tablettes et smartphones, écrans de télévision et ordinateurs. La réceptivité visuelle est immense et aiguisée.

On peut déplorer ce constat ou en faire au contraire un formidable atout !

Le théâtre d’ombres constitue une approche idéale vers les mondes oniriques. Au travers de son écran, il dévoile avec parcimonie des histoires à peine dessinées, à peine suggérées. Il reste tout à imaginer ! Seule l’ombre de ce qui se trame derrière l’écran vient imprimer la toile mais chaque silhouette ne demande qu’à être mise en lumière dans l’imaginaire des spectateurs.